mardi 11 novembre 2014

Article du supplément de Corse Matin du 08/11/14
Vous pouvez retrouver cet article sur femina.fr
 
 



Corse Matin

Françoise Lippini

La route en partage.

L'association Adrien Lippini a été créée en 2009 par Françoise Lippini suite au décès accidentel de son fils. Sa mission est d'informer le public des dangers encourus par les cyclistes et d'inciter les pouvoirs publics à pallier entre autres, aux mauvaises infrastructures routières.

Adrien a été fauché à 15 ans et demi par une voiture sur la voie rapide entre Biguglia et Bastia : «Quand mon fils est décédé, j’avais le choix entre me laisser couler ou me battre. J’ai décidé de me battre. Le vélo était sa passion.» Forte de 400 adhérents, l’association se bat sur plusieurs fronts : elle demande aux pouvoirs publics d’aménager des pistes cyclables sur les grands axes routiers : «Selon l’article R110-2 du code de la route une piste cyclable est une chaussée exclusivement réservée aux cycles. Elle est physiquement séparée de la circulation motorisée. Nous demandons la correction de panneaux obsolètes comme celui du cordon lagunaire de la Marana qui indique une piste cyclable alors qu’il s’agit d’une voie verte qui est une route exclusivement réservée à la circulation des véhicules non motorisés et des piétons.».

En partenariat avec le rectorat, la mère d’Adrien intervient dans plusieurs établissements scolaires avec Dominique Benassi, le champion du monde de triathlon. Avec les collégiens, l’association a élaboré la Charte du respect du cycliste en Corse, dans plusieurs langues : «Les usagers du vélo représentent près de 4 % des tués et 5 % des blessés sur la route. L’accident peut être évité par des règles de prudence et de respect mutuels sur la route. Nous demandons qu’un module vélo soit inscrit pour l’obtention du permis de conduire.»

Le 25 novembre prochain, Françoise Lippini animera une journée de prévention à l’Université de Corse. Avec Franck Bruno, président de l’association « Bout de vie », qui a pour objet d’aider et accompagner les personnes amputées, elle participera à la journée de la prévention et du handicap. Afin d’informer la population, l’association participe à des foires, à des courses cyclistes…

Le développement économique constitue son autre cheval de bataille : «Le tour de France a suscité en Corse en engouement important pour le vélo. Avec L’Adri, qui est une randonnée cycliste et pédestre qui se déroule en mai à Soriu et à Muratu, nous souhaitons développer un nouveau tourisme écologique et créer des emplois. Nous manquons d’éducateurs sportifs». Françoise Lippini est aussi la porte-parole du collectif ajaccien « Ligne 20140920 » qui demande l’inscription du vélo dans le plan de déplacement urbain. Parmi ses projets, figure la création d’un spot radio et vidéo ainsi qu’un guide découverte de Bastia à travers un parcours cycliste. Mais les moyens financiers font cruellement défaut car l’association qui perçoit seulement une aide de la Sécurité Routière fonctionne sans subvention. Le mécénat est envisagé mais pour l’heure le combat continue.

F.Q

Association Adrien Lippini

Association Adrien Lippini.Lot. Santa Catalina n° 57- Borgo

Tel : 04.95.30.82.71 /06.11.42.42.71




http://eultech.fnac.com/dynview/fnac/pix.gif?ead-publisher=Tradelab&ead-name=Tradelab_Acqui_EK_Disney&ead-location=Emplacement&ead-creative=Banniere&ead-creativetype=Format&ea-rnd=1415697022

Aucun commentaire:

Publier un commentaire