lundi 16 mai 2016






Suite à cet article diffusé par Corse Matin(photo en dessous) "Et la piste cyclable bordel) voici la réponse envoyée ce jour avec demande de diffusion :
Suite à votre article concernant la dite « piste cyclable »de la Marana l’association « Adrien Lippini, Un Vélo, Une Vie » est consternée et rappelle :
Selon l’article R110-2 du code de la route une piste cyclable est une chaussée exclusivement réservée aux cycles. Elle est physiquement séparée de la circulation motorisée par une barrière infranchissable par les voitures.
La bande aménagée à la Marana n’est donc pas une piste cyclable, elle reste extrêmement dangereuse tant pour les cyclistes (deux cyclistes sont décédés à cet endroit) que pour les personnes pratiquants d’autres sports (rollers, trail, etc…)
De plus vu nos comportements routiers (vitesse excessive, utilisation du portable etc…) la délimitation actuelle (bordure jaune) n’offre aucune sécurité.
L’association a alerté de nombreuses fois les pouvoirs publics à ce sujet, afin de repenser et réaménager cet espace le long du cordon lagunaire, qui pourrait être un endroit d’excellence, dédié à tous pour pratiquer une activité sportive dans un cadre préservé.
Mais à ce jour aucunes réponses
Nous attirons cependant l’attention de tous, que par définition le sport cycliste de route se pratique sur la route .C’est un sport au même titre que tous les autres sports mais il faut pour le pratiquer partager la route tant pour les cyclistes que pour les automobilistes. Il faut également comprendre qu’un cycliste sportif roule entre 30 et 35 km/h voir plus.
Nous tenons aussi à préciser que beaucoup d’insulaires pratiquent ce sport et tout particulièrement des jeunes. Pour eux pensez à leur sécurité, ce ne sont pas des vélos que vous doublez mais ce sont un père, un fils, une mère, une fille….Bref DES VIES
Je propose aux médias Corses d’organiser un débat à ce sujet, auquel nous sommes prêts à apporter des réponses.
La présidente
Françoise LIPPINI


Aucun commentaire:

Publier un commentaire